24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 22:55

Une ambiance attractive

Le crapaudrome de Condé-sur-Vesgre avait une ambiance particulière la nuit du 23 au 24 avril 2011.

 

Le groupe Cumulonimbus assurait une ambiance franchement éléctro. Les batraciens des étangs voisins assuraient l'accompagnement. L'ambiance était chaude, avec 15°C en début de soirée. Le patron avait des largesses avec un open bar : 6 mm de pluie dans la nuit !

Une fréquentation en rapport

Entre le soir et le matin, pas moins de 66 anoures ont été dénombrés,  dont 58 crapauds femelles. D'où la question du titre de ce billet. Les batraciens venaient presque exclusivement de l'étang sud et se dirigeaient vers la forêt.

 

Mais le décompte sous-estime probablement la fréquentation du crapaudrome cette nuit là. En effet, une grenouille agile avait franchi une bâche et traversé la route. Les rares autres se montraient énergiques et capables de sortir des seaux.

 

Une étape pour le crapaudrome

Cette vague de migrateurs (retour), après une longue période de stagnation liée à la secheresse,  permet de comparer les résultats de 2010 et de 2011.

En 2010, 1026 batraciens ont été recensés ente févrirer et avril : 952 saufs et 74 écrasés ;

En 2011, 994 batraciens sont comptabilisés, dont seulement 16 écrasés : progrès notable.

Publié par AME de Condé-sur-Vesgre

  • : Le blog de l'AME de Condé-sur-Vesgre
  • Le blog de l'AME de Condé-sur-Vesgre
  • : AME de Condé-sur-Vesgre (Yvelines, 78) Association Mémoire et Environnement. Protection et mise en valeur du patrimoine historique et naturel.
  • Contact