10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 20:54

Le crapaudrome est prévu pour retenir les batraciens dans les seaux, charge aux bénévoles de faire le bus pour la traversée de la route ou le guidage à l'entrée du crapauduc. Le dispositif doit être le plus transparent possible pour les autres animaux. Dans ce but, à chaque seau, un morceau de bois est mis en travers, calé au fond et dépassant du bord supérieur. Cet escalier de secours vise principalement les petits rongeurs et des insectes.

 

Mais voilà ! Aussi incroyable que cela paraisse, deux canetons se sont retrouvés coincés dans un seau et un regard.

Le bâton n'est pas adapté à leur pattes palmées. Il ne leur fut d'aucun secours. Les oisillons durent attendre le passage de notre bénévole pour sortir de ce mauvais pas.

 

 

Il serait interessant de savoir comment ils sont tombés, leur itinéraire, etc. pour prendre des mesures préventives dans le futur, à Condé ou ailleurs.

 

 

Cette mésaventure brise la monotonie de cette semaine certes douce en journée, mais trop sèche et très froide la nuit tombée et au lever du soleil, ce qui ralentit l'activité des batraciens.

Publié par AME de Condé-sur-Vesgre

  • : Le blog de l'AME de Condé-sur-Vesgre
  • Le blog de l'AME de Condé-sur-Vesgre
  • : AME de Condé-sur-Vesgre (Yvelines, 78) Association Mémoire et Environnement. Protection et mise en valeur du patrimoine historique et naturel.
  • Contact