3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 00:01

Nous ne voulons pas voir ces déchets sur le bords des routes ou dans la nature. L'AME a organisé plusieurs acitons de nettoyage des chemins (novembre 2008, Village propre en avril 2009, novembre 2009).

Que deviennent-ils dans le circuit de ramassage et de traitement ? Cette visite avait pour objectif de nous éclairer.

 

Bravant la température basse pour la saison  et le vent glacial, onze adultes et six enfants ont répondu à l'invitation de l'AME pour visiter le centre du SIDOMPE à Thiverval Grignon. Le SIDOMPE est le Syndicat intercommunal de destruction des ordures ménagères de Plaisir et des ses environs. il regroupe 106 collectivités locales. 

Accueil

A notre arrivée au centre de tri, nous avons été accueillis par Jonathan Freze, responsable de l’unité.
Il a commenté un film qui présentait les différentes étapes du tri des déchets recyclables et aiguisé notre curiosité !
Le centre de tri est conçu pour réceptionner, trier et conditionner les déchets recyclables issus des collectes sélectives des collectivités adhérentes du SIDOMPE

Visite

Nous avons visité le centre, munis d’écouteurs pour mieux comprendre notre guide qui utilisait un micro, car sans cet équipement le bruit ne nous aurait pas permis de l’entendre.  La visite a reconstitué le parcours des déchets.

 

Les camions déchargent les déchets collectés.  Ensuite, une chargeuse transporte les déchets et les dépose dans la trémie d’alimentation.

Un tapis roulant les emmène pour le premier tri : celui des « refus ».
Tous les déchets non recyclables sont retirés, ainsi que les cartons de grandes dimensions.

Puis un tri mécanique sépare les bouteilles en plastique du papier.
Le long de plusieurs lignes de tapis roulants, des personnes améliorent ce tri.
Ces employés portent des gants et retirent à un rythme soutenu des objets indésirables, voire très indésirables.
Nous avons tous été impressionnés par la pénibilité de cette tâche.


100304 Thiverval

 

Tri automatisé à gauche et tri manuel à droite.

 

Plus loin, grâce à un aimant, un « overland » récupère les objets en acier (boites de conserves, canettes).

Ensuite, les bouteilles en plastique clair sont séparées des bouteilles en plastique de couleur par un procédé optique, puis par une intervention manuelle.
Enfin, les déchets tombent par catégorie dans des alvéoles où ils sont stockés provisoirement.
Lorsqu’un certain niveau est atteint, les alvéoles se vident automatiquement et les déchets sont compactés.

 

Les déchets sont triés en 10 catégories :
-    cartonnette (ex. : emballage des packs de 12 yaourts),
-    carton brun,
-    aluminium,
-    acier,
-    briques alimentaires (lait, soupe, jus de fruits),
-    papier (journaux, magazines),
-    plastique PET clair,
-    plastique PET foncé,
-    plastique PEHD (ex. : bouteilles de lait),
-    résidus.

Si vous souhaitez plus de renseignements (et des photos), n’hésitez pas à consulter le site du SIDOMPE : http://www.sidompe.fr/ .

Recommandations

Nous avons pris pleinement conscience de l’intérêt de respecter les consignes de tri des déchets.


Notre guide recommande en particulier de ne pas jeter dans les poubelles jaunes :
-    les cassettes vidéo (les films abîment considérablement les machines de tri et bloquent la chaîne),
-    les sacs plastiques, les barquettes en polystyrène,
-    les gros cartons (la taille est correcte si le carton entre dans la poubelle).
Il faut également enlever les blisters autour des magazines et ne pas mettre un emballage dans un autre si ces emballages ne sont pas du même matériau (exemple : ne pas placer une brique de lait dans une boîte de céréales).

Publié par AME de Condé-sur-Vesgre

  • : Le blog de l'AME de Condé-sur-Vesgre
  • Le blog de l'AME de Condé-sur-Vesgre
  • : AME de Condé-sur-Vesgre (Yvelines, 78) Association Mémoire et Environnement. Protection et mise en valeur du patrimoine historique et naturel.
  • Contact