19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 22:46

Accessoirement, affluence humaine

Un groupe d'une douzaine de personnes est venu  vendredi soir s'informer sur les batraciens et sur l'opération crapaudrome. Dominique et Laurent, d'ATENA78 (voir notre rubrique liens : http://terroir-nature78.org/accueil/index.html), et Claudette et Luc, de l'AME de Condé-sur-Vesgre, les ont accueillies et renseignées.

 

Les batraciens ont répondu à cette affluence inhabituelle.

Et surtout, affluence animale

Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille !

Cette ritournelle s'est plus que vérifiée, en élargissant aux batraciens.

Effet de la pluie de soiree sur l'affluence au crapaudrome

À la douceur de la soirée, presque 10°C, s'est ajoutée une pluie commencée dès 17h. En fin de journée, 4mm d'eau se sont abattus à Condé-sur-Vesgre. Cette conjonction de conditions favorables a fait sortir une foule de batraciens : 145 individus ont traversé avec notre concours et 5 individus étaient écrasés.

Aucun relevé de 2010 n'avait atteint cet effectif.
C'est  pour l'instant le record absolu pour un relevé en 2011, mais nous ne sommes qu'à mi-parcours.


La pluie de fin de journée est déterminante pour stimuler les batraciens dont la peau nue ne peut limiter la déshydratation inhérente à leur activité, et doivent attendre que la fraîcheur nocturne augmente de degré d'humidité dans l'air pour s'activer.

Le graphique montre le nombre de batraciens récoltés quotidiennement au crapaudrome de Condé-sur-Vesgre lors de cette campagne 2011.

 

Voyages aller et voyages retour

La très grosse majorité des batraciens se dirigeait vers le nord-est.

 

Parmi les femelles de crapaud commun, beaucoup étaient « vides », avaient pondu leurs oeufs. Elles étaient donc en voyage retour dans leur  migration.

 

D'autres femelles étaient pleines et  certaines déjà accouplées avec un mâle. Ces batraciens vont vers leur lieu de reproduction. Ils sont en phase aller.

Comment expliquer le décalage de quelques jours entre les migrations aller du nord-ouest vers le sud-est et du sud-est vers le nord-ouest ?
Hasardons deux hypothèses :

  • - deux populations ont des calendriers de reproduction décalés ; mais alors pourquoi ?
  • - l'étang sud-est affiche complet et les derniers arrivés rebroussent chemin pour se reproduire dans l'étang de pêche.

 

Tout explication est bienvenue (voir contact).

Brièveté de l'épisode

Dès samedi, la situation s'est nettement calmée. Une trentaine de batraciens ont été vus le matin et seulement deux individus le soir.

Publié par AME de Condé-sur-Vesgre

  • : Le blog de l'AME de Condé-sur-Vesgre
  • Le blog de l'AME de Condé-sur-Vesgre
  • : AME de Condé-sur-Vesgre (Yvelines, 78) Association Mémoire et Environnement. Protection et mise en valeur du patrimoine historique et naturel.
  • Contact