11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 09:06

Si le batracoduc de Condé-sur-Vesgre permet le passage des batraciens d'un côté à l'autre de la route sans aide humaine, le crapaudrome de Gambais mobilise plusieurs bénévoles à l'initiative de Mme Meyer.

Dans Le parisien du samedi 25 février 2017 un article intitulé "Un barrage pour protéger les crapauds" relate l'aménagement du dispositif de Gambais par des lycéens et des bénévoles d'ATENA 78, notre partenaire sur plusieurs actions environnementales.

Quelques bénévoles de l'AME participent au relevé des seaux pour compter, identifier et relâcher les batraciens à proximité de l'étang de l'autre côté de la route. Au 10 mars, 952 batraciens, dont environ 700 crapauds et 200 tritons, ont été épargnés grâce à ce dispositif.

 

"Un barrage pour protéger les crapauds"- Le parisien du 25/02/2017

"Un barrage pour protéger les crapauds"- Le parisien du 25/02/2017

Publié par AME de Condé-sur-Vesgre

  • : Le blog de l'AME de Condé-sur-Vesgre
  • Le blog de l'AME de Condé-sur-Vesgre
  • : AME de Condé-sur-Vesgre (Yvelines, 78) Association Mémoire et Environnement. Protection et mise en valeur du patrimoine historique et naturel.
  • Contact